le Mercredi 8 février 2023
le Lundi 28 novembre 2022 15:25 Économie et finances

Des funérailles dans le plus grand respect de vos choix

La Coopérative funéraire de Sudbury — Photo : Courtoisie
La Coopérative funéraire de Sudbury
Photo : Courtoisie
Sudbury — En partie grâce à son crématorium, la Coopérative funéraire peut plus que jamais remettre le contrôle de la célébration de la vie entre les mains des familles des défunts. Une façon de faire qui est entièrement en lien avec sa mission d’accompagner «les gens en besoin avec une équipe à l’écoute axée sur leur bienêtre».

Les attentes et les besoins ont bien changé au cours des dernières années dans le domaine funéraire et la demande pour la crémation est en forte hausse. Heureusement, grâce à ses deux fours ultramodernes installés à son site de Chelmsford en 2017, la Coopérative funéraire peut pleinement remplir ses promesses.

Grâce à la Coopérative, les familles peuvent vivre leur deuil à leur façon. Qu’elles veuillent un service mémorial avec beaucoup d’invités ou très peu, une exposition du corps ou non, un cercueil selon vos moyens ou une urne, l’incinération avant ou après la célébration, l’enterrement, emporter les cendres… La Coopérative funéraire peut répondre à presque toutes les demandes. 

«Nous nous considérons choyées que les gens nous appellent et nous font confiance pour nous occuper de leur être cher. Si on me demande une incinération simple, et que c’est seulement ce qu’ils veulent, nous l’offrons», illustre le directeur général de la Coopérative funéraire, David Laplante.

Ceci permet aussi d’offrir des services qui respectent toutes les traditions et toutes les confessions. 

L’écran de contrôle des fours.

Crématorium - écran de contrôle

M. Laplante a ses propres théories sur la montée en popularité des incinérations. Il y voit oui une recherche d’économie, mais surtout de flexibilité. «On donne l’option de partir avec les cendres et les gens ont le choix de faire une petite fête chez eux, par exemple.»

Le crématorium offre par la bande bien d’autres avantages aux clients de la Coopérative funéraire. Puisqu’ils desservent d’autres maisons funéraires dans le Moyen-Nord – jusqu’à l’ile Manitoulin —, le Crématorium apporte une bonne stabilité financière à la coopérative. Lors de son ouverture, ils s’attendaient à faire 350 incinérations par année. Cinq ans plus tard, c’est plus de 1000 personnes qui font appel à ce service chaque année.

Puisque la Coopérative n’est pas à but lucratif, l’argent est constamment réinvesti dans les installations et dans le fonctionnement. «Ça nous permet de nous concenter sur nos valeurs d’écouter les familles et faire ce qu’ils nous demandent de faire», souligne M. Laplante.

Le site de Chelmsford de la Coopérative abrite le crématorium.

Photo : Courtoisie

Au cours des dernières années, ils ont rénové le vestibule et la décoration. Bientôt, les entrées seront rénovées pour que le salon soit encore plus accessible aux personnes à mobilité réduite.

La Coopérative funéraire de Sudbury a été créée par des membres de la communauté francophone de Sudbury et a ouvert ses portes en 1952. À travers sa croissance constante au fil des ans et avec l’ouverture de salons à Chelmsford et Hanmer, elle est toujours restée branchée à ses racines francophones, tout en desservant ses clients dans les deux langues officielles.

Vision

La Coopérative funéraire innove continuellement afin de satisfaire aux besoins des individus et des familles par une approche simple, humaine et professionnelle.

L’espace de réception du site de Hanmer de la Coopérative.

Photo : Courtoisie