le Mercredi 8 février 2023
le Mardi 29 novembre 2022 15:53 Société

Modèles à suivre

Adebola Adefioye, Adekelu Ogunleye, Jackie Balleny, Paula Coulson et Sonia Peczeniuk — Photo : Julien Cayouette
Adebola Adefioye, Adekelu Ogunleye, Jackie Balleny, Paula Coulson et Sonia Peczeniuk
Photo : Julien Cayouette
Grand Sudbury — Le YWCA a présenté les femmes qui seront honorées lors de son gala Femmes de mérite, qui aura lieu le 28 janvier 2023. La maitresse de cérémonie bilingue sera Renée Fuchs, une des récipiendaires de 2021.

Le prix Jeune femme de mérite sera remis à Kyelle Byne. Membre du conseil d’administration de Fierté Sudbury Pride, elle a aidé à mettre sur pied plusieurs des activités de la célébration du 25e anniversaire, comme le premier Gala des prix de la communauté 2SLGBTQ+, le retour du Bal de la fierté et autres. Dans son lieu de travail, Science Nord, elle est la force motrice du Comité sur l’équité, la diversité, l’inclusion et l’accessibilité. 

Jennifer Hawkins recevra le prix à titre posthume. Elle a dédié sa vie et sa carrière aux soins de santé et au bienêtre des personnes âgées. Après ses études en sciences infirmières et quelques années de travail à l’hôpital, elle a développé ses compétences en recherche, en soins psychiatriques actifs pour patients hospitalisés et en facilitation de l’éthique. Elle a par la suite révolutionné les soins des résidents à Finlandia Village. Elle était également entraineuse de natation pour les Jeux olympiques spéciaux.

Adebola Adefioye remporte le prix Femme de mérite – Justice sociale grâce à son engagement à autonomiser les filles racisées. Elle a créé l’Afro Women and Youth Foundation qui offre formations et mentorat. Son expertise profite à la Coalition ontarienne pour l’amélioration des services de garde d’enfants, au projet de Femmes et Égalité des genres Canada, au Conseil d’administration de Family Supports Institute Ontario et d’autres. Elle est honorée par ce prix et la reconnaissance qu’il apporte à son engagement. «Je crois que ça va attirer plus d’attention sur le travail que l’on fait et faire comprendre que des personnes de la communauté font un travail incroyable auprès des noirs», confie-t-elle au Voyageur.

Le prix Femme de mérite – Entrepreneuriat va à Adekelu Ogunleye, une entrepreneure et étudiante bien occupée. Elle possède des petites entreprises de nettoyage — Kelz Everclean, le seul service de nettoyage de Sudbury appartenant à une personne noire —, une de retouche de vêtement et un traiteur de plats nigériens. Elle engage principalement des étudiantes étrangères afin de les aider à gagner de l’autonomie et faire leur place à Sudbury. 

Jackie Balleny repartira avec le prix Femme de mérite – Action communautaire. Déjà comme enseignante, elle écoutait les jeunes lui parler de leurs problèmes avec patience et les mettait en contact avec les bonnes ressources. Elle a poursuivi ce travail à sa retraite en s’engageant entre autres auprès de l’Initiative du Nord pour l’action sociale, des Services aux victimes de Sudbury et de la région et des Services à la jeunesse du Nord.

Paula Coulson est un exemple pour les femmes et les filles qui espèrent percer dans les domaines dominés par les hommes. La Femme de mérite – Affaires et professions est coordonnatrice de projet chez  J. Corsi Developments. La Sudbury & District Home Builders’ Association et l’Ontario Home Builders’ Association lui ont déjà remis des prix de distinction. Elle est également présidente de la Sudbury and District Girls Hockey Association, une des rares femmes à avoir occupé ce poste.

Finalement, Sonia Peczeniuk a travaillé toute sa vie en santé et est encore impliquée auprès de l’établissement de réadaptation Dzherelo pour enfants de Lviv, en Ukraine. À Sudbury, elle est membre du Conseil de la Fédération nationale ukrainienne depuis plusieurs années. Elle a mené des initiatives d’appui et d’enrichissement du patrimoine culturel ukrainien. Elle recevra le prix Femme de mérite – Bienêtre et santé pour son travail depuis l’invasion russe de l’Ukraine. Avec l’organisme Bienvenue à Sudbury, elle a recueilli des dons pour les femmes et les enfants qui arrivent de ce pays. «Je suis honorée, c’était inattendu. Mais je suis contente de le recevoir au nom de la communauté élargie — pas seulement les Ukrainiens — qui a beaucoup appuyé ces nouveaux arrivants», dit-elle.

Le Gala Femmes de mérite aura lieu au Steelworkers Hall. Les billets sont déjà en vente à l’adresse https://ywcasudbury.ca/wod_gala/2022-wod-awards/ au cout de 85,88 $. En plus du souper, il y aura un encan silencieux.

Les fonds recueillis lors du gala financent les programmes pour jeunes Power to be a girl et Boys 4 real du YWCA, qui donnent des modèles positifs aux jeunes