le Mercredi 8 février 2023
le Jeudi 1 Décembre 2022 14:15 Santé

Une bourse pour combler une pénurie de médecins

Jennifer McGillivray, Gérante de l’Avancement, Université de l’ÉMNO; Hank Rowlinson, Président de la Métis Nation of Ontario; Simon Sutherland, Gérant de l’Éducation postsecondaire, Métis Nation of Ontario. — Photo : Courtoisie
Jennifer McGillivray, Gérante de l’Avancement, Université de l’ÉMNO; Hank Rowlinson, Président de la Métis Nation of Ontario; Simon Sutherland, Gérant de l’Éducation postsecondaire, Métis Nation of Ontario.
Photo : Courtoisie
Sudbury — La Métis Nation of Ontario (MNP) a fourni un don de 515 000 $ à l’Université de l’École de médecine du Nord de l’Ontario (ÉMNO). Les fonds seront utilisés pour financer un programme de bourses qui permettra à six étudiants métis de recevoir jusqu’à 5000 $ par an pour étudier la médecine dans le Nord de l’Ontario.

Le montant a été égalé par la Fondation FDC, ce qui amène la somme totale à 1,03 million $.  L’objectif derrière cette subvention est d’assurer la stabilité et la croissance du nombre de médecins métis en Ontario. 

«Nous le savons que l’éducation en médecine est très dispendieuse», dit le gérant de la division de l’éducation postsecondaire de la Métis Nation of Ontario, Simon Sutherland. «Les personnes métisses ont dû faire face à de nombreux obstacles pour accéder à l’éducation postsecondaire, tout comme les autres Premières Nations et les Inuit. Ces obstacles sont bien documentés.»

La collaboration entre l’organisme et l’université a commencé dès l’obtention de l’indépendance de l’ÉMNO. M. Sutherland souligne qu’il y a une certaine importance d’offrir un service qui est culturellement approprié. «Les Métis obtiennent de meilleurs résultats en matière de santé lorsqu’ils sont servis par leur propre population, qui peut fournir des soins adaptés à leur culture», souligne-t-il. 

Il y a un manque chronique de médecins métis en Ontario. «Les Métis ont besoin de médecins métis et cette bourse nous aide à atteindre cet objectif», dit-il.