le Mercredi 8 février 2023
le Lundi 5 Décembre 2022 15:54 | mis à jour le 5 Décembre 2022 15:55 Politique

Des permis de location de courte durée bientôt à l’horizon

Un secteur résidentiel de la rue Durril, North Bay — Photo : Éric Boutilier
Un secteur résidentiel de la rue Durril, North Bay
Photo : Éric Boutilier
North Bay — Le nouveau conseil municipal de North Bay a choisi de reporter une décision portant sur une politique de frais de locations à court terme.

Les élus ont préféré laisser le comité des services communautaires aborder la question plus en profondeur afin de déterminer les tarifs qui pourraient s’imposer aux propriétaires de maisons et de condominiums qui décident de louer des chambres sur des plateformes en ligne.

La Ville de North Bay veut mieux protéger l’offre et l’accessibilité au logement dans la communauté. Selon le directeur des communications, Gord Young, un nombre grandissant d’investisseurs choisissent d’acheter des domiciles dans le seul but de les transformer en logement provisoire. 

«Les maisons et les subdivisions résidentielles ont été construites seulement pour des domiciles et  non des locations de courte durée, précise M. Young. L’industrie hôtelière a choisi de bâtir leurs édifices dans des zones commerciales où il y a plus une compatibilité avec le voisinage. La règlementation des locations à court terme va aider à minimiser ces impacts.»

Les demandes de permis pourraient couter 600 $. Les renouvèlements seraient de 275 $. L’argent serait utilisé pour compenser les couts de la prestation de ce service.

L’ancien conseil municipal a déjà adopté une nouvelle règlementation concernant les locations de courte durée au printemps.