le Mercredi 8 février 2023
le Jeudi 8 Décembre 2022 15:48 Économie et finances

10 000 $ à recueillir pour venir en aide aux personnes vulnérables

  Photo : Shutterstock
Photo : Shutterstock
Sudbury — Lancée le 14 novembre, la 3e édition de la campagne Débarque ton don se poursuit jusqu’au début de 2023. Initiée par le Centre de santé communautaire du Grand Sudbury en partenariat avec l’Association des jeunes de la rue, elle vise à recueillir des dons pour venir en aide à la population vulnérable de la ville.

«L’objectif est de prélever des fonds pour nous aider à acheter des biens, pour rencontrer les besoins des individus qui sont sans-abri», déclare le directeur général du Centre de santé communautaire du Grand Sudbury, Denis Constantineau.

Les gens sont invités à faire des dons en argent. L’objectif est de recueillir au moins 10 000 $. Contrairement à la première année de la campagne, où des dons de vêtements étaient acceptés, seulement de l’argent est perçu depuis l’an dernier.

«Ça prend beaucoup de ressources humaines pour trier les vêtements, les laver et les distribuer. Avant, on recevait beaucoup de choses dont on n’avait pas vraiment besoin. On a fini par en donner à d’autres organismes qui ont pu les distribuer. Alors, on laisse aux autres le soin de ramasser des vêtements et d’en faire le recyclage dans ce sens-là. Avec l’argent, nous, on est en mesure de faire des achats en gros et de faire des économies de ce côté-là. Nous collectons l’argent, nous faisons les achats puis l’Association des jeunes fait la distribution», explique M. Constantineau. 

Les dons serviront à l’achat de produits essentiels distribués quotidiennement à la population vulnérable du Grand Sudbury par l’équipe d’Outreach, tels que des couvertures, des vêtements d’hiver, des collations et des produits personnels. Outreach offre également des services de santé et de premiers soins, des services d’intervention en cas de suicide, de l’aiguillage vers les ressources communautaires et du transport vers les services essentiels.

Un besoin élevé

Beaucoup d’organismes à Sudbury font des collectes de fonds, car le nombre de personnes ayant besoin d’aide est croissant. On ne sait pas combien exactement par contre : «Le chiffre varie. Il y a des sans-abris, il y a des gens qui vivent dans la pauvreté, qui n’ont pas de moyens de se payer des vêtements plus chauds, avec l’augmentation du cout de la vie alors que les revenus sont fixes. On vient en aide à toute cette population-là», poursuit le directeur général du Centre de santé communautaire du Grand Sudbury.

Il note que la somme de 10 000 ou 14 000 $ recueillis l’an dernier n’est pas suffisante pour couvrir toutes les dépenses. L’organisme fait alors d’autres activités de collecte de fonds. Il cherche d’autres sources de financement pour venir en aide aux personnes pauvres.

«L’équipe d’Outreach compte plus de 4300 contacts par mois avec les individus qui sont sans-abris. Ces contacts comprennent de l’aiguillage vers des services de logement, de santé mentale, de toxicomanie en plus de la distribution de produits essentiels», dit Denis Constantineau.

En septembre, ils ont établi un contact avec 66 nouvelles personnes qui n’avaient jamais accédé aux services avant. «C’est un problème important dans notre communauté», tient-il à souligner. 

Le Centre de santé communautaire du Grand Sudbury travaille dans ce secteur depuis une quinzaine d’années. Il est l’agence principale à Sudbury pour le réseau des sans-abris. Il coordonne le travail de plusieurs agences qui travaillent auprès des sans-abris. La distribution de vêtements et de produits essentiels fait partie du travail que le CSCGS fait depuis plusieurs années.

Pour faire un don, on peut consulter : https://santesudbury.ca/debarque-ton-don/.