le Dimanche 5 février 2023
le Lundi 12 Décembre 2022 22:20 | mis à jour le 12 Décembre 2022 22:21 2022-2023

Les Canadiens de Montréal : un retour spectaculaire sur la glace

  Photo : Shutterstock
Photo : Shutterstock
La saison 2021-2022 dans la LNH a été difficile pour les Canadiens de Montréal, surtout après leur parcours jusqu’en finale contre le Lightning de Tampa Bay. En effet, les partisans étaient en droit de s’attendre à bien mieux après avoir frôlé une 25e coupe Stanley.

Cette saison de misère a précipité la fin de l’ère Marc Bergevin à Montréal. L’ancien défenseur, nommé directeur-gérant du Tricolore en 2012, a tenté par tous les moyens de ramener le CH à la terre promise. Il a d’ailleurs effectué plusieurs transactions audacieuses, dont celle qui a amené Shea Weber à Montréal en retour du populaire P.K. Subban.

L’entraineur-chef Dominique Ducharme a également été congédié par la nouvelle direction, menée par Jeff Gorton et Kent Hughes. À la surprise générale, l’ancien joueur du Lightning, Martin St-Louis a été nommé entraineur-chef par intérim.

Les résultats se sont améliorés sous les ordres de St-Louis. Les joueurs étaient visiblement plus confiants et détendus sur la glace. Malgré cela, les Canadiens ont terminé bons derniers. Heureusement, ceci leur a permis de décrocher le tout premier choix au repêchage.

Une enseigne prêt du Centre Bell à Montréal, où jouent les Canadiens.

Photo : Shutterstock

Virage jeunesse
Gorton, Hughes et St-Louis ont certainement apporté un vent de fraicheur dans l’entourage de l’équipe. Contrairement à leurs prédécesseurs, Gorton et Hughes n’ont pas hésité à entamer une reconstruction. Ils ont notamment échangé quelques vétérans, dont Ben Chiarot et Tyler Toffoli, en retour de jeunes espoirs et de choix au repêchage.

Il est clair que l’équipe a pris un virage jeunesse avec l’addition de joueurs tels que Kirby Dach, Kaiden Guhle, Arber Xhekaj, Jordan Harris et le tout premier choix du repêchage 2022, Juraj Slafkovský. De plus, l’éclosion de jeunes étoiles comme Nick Suzuki et Cole Caufield fera en sorte que l’équipe saura compter sur de jeunes meneurs pour des années à venir.

D’ailleurs, le début de la saison a bien démontré l’optimisme qui règne autour de l’équipe. En match d’ouverture, les Canadiens ont affronté une des puissances offensives de la LNH, les Maple Leafs de Toronto.

Le Canadien a démontré une belle intensité et a généré plusieurs bonnes occasions de marquer en raison de son échec avant soutenu. La brigade défensive du CH, quoiqu’inexpérimentée, a pu contrôler les gros canons des Maple Leafs.

La tension était palpable durant la troisième période. Les tirs échangés, les mises en échec et les pénalités n’ont pas empêché Sean Monahan, qui célébrait son 28e anniversaire, de compter un but pour son équipe, ce qui mettait le Tricolore en avance.

Malheureusement, les Canadiens ont bousillé cette avance en concédant un but à Toronto quarante secondes plus tard. Au lieu de s’apitoyer sur son sort, les Glorieux ont fait preuve de caractère en reprenant les devants en toute fin de troisième sur un but de Josh Anderson.

Évidemment, les Canadiens vont subir leur part de défaites avec une si jeune équipe. Il est important pour ces jeunes de développer une bonne éthique de travail, même dans la défaite.
On sent que Martin St-Louis est l’entraineur idéal pour encadrer ces joueurs dans cette mission. Ainsi, le Canadien pourra bâtir une fondation pour connaitre plusieurs années de succès.