le Dimanche 5 février 2023
le Dimanche 18 Décembre 2022 7:59 Décembre 2022

Laissés derrière : quand les frères et sœurs quittent le foyer

  Photo : Lydia Raddon
Photo : Lydia Raddon
Blind River — Aller à l’université, au collège, ou déménager pour commencer une carrière est une étape de la vie que tout le monde connait. C’est souvent triste, mais aussi excitant pour les parents, les frères et sœurs de cette personne. Néanmoins, cette étape de la vie comporte de nombreux changements majeurs qui peuvent avoir un impact négatif sur les adolescents, tant sur ceux qui partent que sur ceux qui restent.

Une élève de 10e année à l’École secondaire catholique Jeunesse Nord de Blind River a rapporté qu’elle était triste en premier quand sa grande sœur est partie pour l’université, parce qu’elle devait dire au revoir à sa meilleure amie. 

Les frères et sœurs ont une très forte et importante relation. L’encyclopédie du développement des enfants déclare que «la relation entre frères et sœurs est susceptible de durer plus longtemps que toute autre relation au cours d’une vie». (Holly Recchia, Nina Howe) 

Les frères et sœurs sont affectés par la séparation. La façon dont les enfants réagissent au départ d’un frère ou d’une sœur de la maison familiale dépend de divers facteurs : le type de relation entre les frères et sœurs, les différences d’âge et la dynamique familiale.  

Cependant, cette période difficile de changement peut aussi être un moment très important de croissance. Les ados qui s’appuyaient auparavant sur leur frère ou sœur plus âgés peuvent prendre davantage de responsabilités de leurs devoirs, corvées et objectifs personnels. Ceci peut aussi les aider à apprendre comment gérer leurs émotions.  

Une élève qui a vécu ce changement récemment dit que même quand elle était triste de voir partir sa grande sœur, elle a trouvé une raison d’être contente. «Ma grande sœur a toujours voulu aller à l’université pour la médecine et la voir suivre ce rêve me rend très heureuse pour elle.» 

Rester en contact 

«Pas longtemps après son départ, la tristesse est partie très vite à cause qu’on lui parle chaque jour», poursuit l’élève. Prenez le temps d’appeler chaque semaine ou d’envoyer un texto avec des petites nouvelles de la maison de temps en temps. 

Cependant, souvenez-vous que les frères et sœurs plus âgés peuvent être très occupés après avoir déménagé et qu’ils ne sont pas toujours en mesure de répondre immédiatement. Donc, ne pensez pas que votre frère ou sœur ne vous trouve pas important. 

Exprimer ce que vous ressentez 

Parlez avec votre famille à propos de comment vous vous sentez après que votre frère ou sœur soit parti. Partagez cette inquiétude avec les autres membres de votre famille, il y a de fortes chances qu’ils ressentent la même chose. 

Créer de nouveaux souvenirs

Continuez à vivre en restant engagé avec votre famille, même s’il y a une personne de moins. Assurez-vous d’avoir des activités en famille et de profiter de l’instant présent.  

Envoyer des surprises

Typiquement, les jeunes aiment beaucoup recevoir quelque chose dans la poste avec leur nom inscrit dessus. C’est une autre façon de rester proche tout en étant à distance. Envoyer à votre frère ou sœur une lettre personnalisée ou un petit cadeau pour les rassurer que vous vous souciez d’eux et que vous pensez à eux. 

Si vous vivez ces émotions tristes, ou vous sentez seuls, sachez que c’est complètement normal et que vous n’êtes pas seuls!