le Dimanche 5 février 2023
le Lundi 9 janvier 2023 16:02 Sports

Les équipes masculines de hockey prêt à reprendre la patinoire

  Photo : Shutterstock
Photo : Shutterstock
Hearst et Sudbury — Les équipes masculines de hockey des Nordiks de l’École secondaire catholique de Hearst, des Alouettes du Collège Notre-Dame et des Griffons de l’École secondaire du Sacré-Cœur ont repris leurs activités pour la deuxième moitié de la saison régulière.

Les Alouettes se retrouvent dans une lutte serrée pour la première place du classement général de la première division de l’Association athlétique des écoles secondaires de Sudbury (AAESS). Leurs rivaux, les Griffons, tenteront de regagner du terrain sur leurs adversaires dans le deuxième circuit d’ici le 6 février.

Pour leur part, les Nordiks sont en mode reconstruction après quelques années d’inactivité au sein de l’Association athlétique du nord-est de l’Ontario (AANEO).

Les entraineurs de ces trois formations franco-ontariennes — Lissa Lahaie de Sacré-Cœur, Brian Léger de Hearst et Denis Piquette de Notre-Dame — partagent leurs aspirations pour la deuxième moitié de saison.

Comment l’équipe se prépare-t-elle pour la saison?

Lissa Lahaie : L’équipe de hockey de l’école secondaire du Sacré-Cœur se prépare pour la saison en ayant des pratiques deux fois par semaine pour développer davantage l’endurance ainsi que pratiquer les positions des joueurs et améliorer le travail d’équipe.

Brian Léger : Pour les garçons, il fallait qu’on fasse des camps d’essais. On a décidé de garder tout le monde pour donner la chance à tout le monde cette année de participer, surtout après la Covid. Beaucoup de jeunes ont manqué les sports.

Denis Piquette : Nous nous sommes préparés avec des pratiques, deux matchs exhibition et un tournoi à Vaughan où nous avons affronté de grandes écoles de 1300 à 1800 élèves. Malgré les quatre défaites au tournoi, nous avons compétitionné fort avec des comptes de 4-1 (c. Stephen Lewis C.I.), 3-2 (c. North Toronto C.I.), 5-0 (c. Richview C.I.) et 2-1 (c. North Toronto C.I.).  Nous étions dans la première division du tournoi (le plus haut calibre).

Quels sont les attentes et les défis?

L. Lahaie : Le hockey est avant tout un jeu d’équipe, donc on se tient à s’encourager et apprendre ensemble.

B. Léger : Notre plus gros défi ici dans le Nord à Hearst c’est le «voyageage». C’est loin quand on décide d’aller à Timmins. Tu pars à 7 h et tu reviens à 8 h le soir. Avec les gars, on a été pour deux jours pour essayer de combler ça ensemble pour pas qu’on soit obligé de voyager deux fois. Mais c’est quand même les gros défis à ce temps de l’année. Les garçons, dans les dernières deux semaines (avant Noël), ils ont manqué trois jours d’école.

On n’a pas mis de grosses attentes parce qu’il y a plusieurs — la moitié de l’équipe — qui ne jouent pas sur une base régulière en dehors de l’école. Il y en a beaucoup que ça fait deux, trois années qu’ils n’ont pas joué dans une ligue organisée. La seule affaire est qu’on veut que les jeunes fassent de leur mieux. On n’a pas mis de grosses attentes; qu’il fallait qu’on gagne tout. C’est beaucoup pour le fun et de leur donner un peu plus de chance de jouer un sport scolaire.

D. Piquette : Notre plus grand défi est que nous avons seulement un gardien de but, Liam Buckland, qui nous aide à compétitionner contre n’importe quelle équipe. Il serait de mise d’en avoir un deuxième.  

Qui sont les joueurs à surveiller?

L. Lahaie : À la défense, nous avons Connor Martin (11e année) qui connait bien son rôle en utilisant ses connaissances et son corps pour assurer que la rondelle reste loin du gardien de but. Nous avons également Simon Pominville (12e année), le capitaine de l’équipe, occupant la position du centre. Il joue toujours avec passion et détermination et s’assure d’encourager son équipe tout en tirant souvent au filet opposé pour marquer des buts.

B. Léger : Pour les garçons, c’est beaucoup nos plus jeunes qui sont en 10e année. C’est eux qui, je pense, performent le mieux parce que ce sont des jeunes qui n’ont pas arrêté de jouer au hockey. Ils jouent encore cette année dans une équipe régionale avec Hearst-Kapuskasing ensemble.

D. Piquette : Il y en a plusieurs : le gardien de but Liam Buckland, nos attaquants Christian Munch, Rylan Forsyth, Jérémie Lemieux, Alexandre Gauthier, Noah Portelance, Benoit Landry et Owen Goodale; et nos défenseurs Ashton Morin, Alexander Phillips, Connor Paquette et Henri Lefebvre.