le Dimanche 5 février 2023
le Mercredi 11 janvier 2023 15:55 | mis à jour le 12 janvier 2023 11:44 Sports

Les Voyageurs de la Laurentienne recrutent dans la Vallée

L’entraineur adjoint des Voyageurs, Matt Cootes, et Kiana Levac — Photo : Julien Cayouette
L’entraineur adjoint des Voyageurs, Matt Cootes, et Kiana Levac
Photo : Julien Cayouette
Val Caron — Kiana Levac de l’École secondaire catholique l’Horizon fera partie de l’équipe féminine de soccer des Voyageurs de l’Université Laurentienne en 2023-2024. L’équipe a réussi à attirer l’élève de 12e année qui a reçu plusieurs offres d’autres universités en raison de ses talents.

L’entraineur adjoint des Voyageurs, Matt Cootes, n’hésite pas à dire que Kiana Levac est l’une des meilleures joueuses de soccer du Nord de l’Ontario qu’ils ont observées. «C’est déjà une joueuse raffinée. Elle est versatile, forte avec le ballon, très facile à coacher. Elle est parfaite pour les objectifs que nous avons», dit-il. 

Une passion de longue date

Kiana Levac joue au soccer depuis qu’elle a 4 ans. «Depuis ce temps, j’ai toujours trouvé que le soccer était une partie de moi qu’il fallait que je garde.» 

En plus de jouer avec l’équipe de son école, elle fait partie de l’équipe de soccer du Grand Sudbury, l’Impact, et a entrainé des joueurs plus jeunes. «À l’école, j’étais très sérieuse pendant les pratiques.»

La famille de Kiana — Pierre, Kiara et Mélanie — en compagnie de l’entraineur adjoint Matt Cootes et Kiana.

Photo : Julien Cayouette

Kiana partage au Voyageur qu’elle a reçu des offres de plusieurs autres équipes universitaires. Le choix a été difficile.

Plus jeune, elle voulait quitter Sudbury après le secondaire. «Mais quand le temps est arrivé cette année de choisir mes cours, la meilleure chose pour moi était de rester ici. Je peux rester près de ma famille et de mes amis; et mes grands-parents qui étaient là à chaque game

«C’est excitant, on va pouvoir continuer à regarder jouer en personne plutôt que sur l’ordinateur», dit la mère de Kiana, Mélanie Levac. Même si le possible éloignement de sa fille l’inquiétait, elle dit ne pas avoir influencé la décision : «C’était sa décision complètement».

Kiana Levac a aussi toujours voulu faire ses études en français. Elle s’est donc inscrite au programme de kinésiologie en français à L’Université Laurentienne. «Je m’intéresse au mouvement du corps avec les muscles. J’aimerais peut-être être une physiothérapeute éventuellement.»

Dépasser le niveau universitaire en soccer est un autre rêve et elle compte bien travailler fort pour y arriver. «Pour prouver que je suis juste une fille de Sudbury qui est capable de se rendre loin. Ce serait vraiment cool.»

Le directeur des programmes sportifs de l’É.s.c. l’Horizon, Paul Renaud

Photo : Julien Cayouette

Servir d’exemple

Matt Cootes indique que le recrutement a été plus compliqué pendant la pandémie, puisqu’il était difficile de voir les joueuses et les joueurs en action. Il ne cache pas non plus que les difficultés de l’université ont complexifié les efforts. 

Ils suivaient cependant les progrès de Kiana Levac depuis plusieurs années. «Ça fait longtemps qu’on a eu plusieurs talents locaux qui se joignent à l’équipe. Nous n’avons pas pu développer un grand nombre de joueurs locaux, alors c’est agréable d’avoir une joueuse du calibre de Kiana venir à la Laurentienne», dit M. Cootes.

Le directeur des programmes sportifs de l’É.s.c. l’Horizon, Paul Renaud, indique que les succès des jeunes sportifs de l’école ne datent pas d’hier. Par contre, Kiana Levac est la première joueuse de soccer de l’école recrutée de la sorte par une université. 

«Je pense que non seulement pour les élèves qui jouent présentement, mais pour les élèves qui sont en 7 et 8, qui savent que le potentiel existe, je pense que c’est super important», souligne M. Renaud.

Il ajoute que l’équipe de soccer de l’école espère répéter son exploit de l’année dernière en participant à nouveau à la compétition de la Fédération des associations sportives scolaires de l’Ontario (FASSO).

«Kiana est une élève respectueuse, sympathique et serviable qui a de grands talents de leadeur et un grand esprit collaboratif», affirme la directrice de l’É.s.c. l’Horizon, Anik Ledo, exprimant la fierté de voir l’une de leurs élèves réaliser un de ses objectifs.

Deux coéquipières de Kiana étaient présentes pour saluer l’exploit de leur capitaine. Pour Brooke Dugas et Emily Winsor, deux joueuses en 11e année, voir leur coéquipière réussir de la sorte : «ça nous inspire». Elles promettent d’aller la voir jouer.

Kiana (devant) avec trois autres joueuses de soccer de l’É.s.c. l’Horizon : Brooke Dugas, Kiara Levac (la soeur de Kiana) et Emily Winsor. Les quatre joueuses font aussi partie de l’équipe de l’Impact de Sudbury.

Photo : Julien Cayouette