le Vendredi 24 mars 2023
le Jeudi 2 février 2023 0:39 Éducation

Reconstruction du corps professoral

  Photo : Archives
Photo : Archives
Sudbury — L’Université Laurentienne a annoncé qu’elle recrutera prochainement dix nouveaux professeurs, dont deux pour des programmes en français. Puisque ces postes peuvent mener à la permanence, la direction affirme que l’offre sera alléchante et est un signe que l’établissement est bel et bien sorti des procédures de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (LACC).

L’annonce est un pas dans la bonne direction selon le président de l’Association des professeures et professeurs de l’Université Laurentienne (APPUL), Fabrice Colin, mais il reste du chemin à faire. Pour assurer la survie de la Laurentienne, il faudra «non seulement assurer la pérennité des programmes, mais aussi procurer aux étudiants et aux étudiantes la meilleure expérience éducative possible».

Recruter deux professeurs.es en français sur dix postes respecte le poids démographique des francophones à l’Université Laurentienne cette année, qui se situe à 23 %.

Le président du syndicat indique que plus de 20 professeurs·es ont quitté la Laurentienne depuis la mise à pied de presqu’une centaine d’entre eux en avril 2021, soit parce qu’ils sont partis à la retraite ou ils ont démissionné. «L’administration est bien au courant qu’il y a encore beaucoup de programmes et beaucoup de départements qui ont un besoin critique de postes et de professeurs», dit-il.

Les embauches pourraient permettre à certains professeurs licenciés lors des licenciements sous la LACC de revenir à l’Université. «Durant la médiation [entre le syndicat et la direction], il a été négocié une liste de rappel. Si certains postes qui ont été coupés devaient être réouverts, des membres licenciés qui sont qualifiés obtiendraient la priorité sur ces postes», explique M. Colin.

La décision a également été prise rapidement, ajoute-t-il, afin que les personnes embauchées puissent entrer en poste en juillet 2023.

M. Colin attend le budget pour l’année 2023-2024 pour voir si d’autres embauches seront annoncées.

Les postes sont pour les programmes suivants :

  • Sciences infirmières (français)
  • Droit et justice (français)
  • Psychology
  • Indigenous Social Work (2)
  • Mining Engineering
  • Computer Science
  • Architecture (spécialisation en architecture autochtone)
  • Accounting
  • Bibliothèque et archives